Turcot passe au BAPE – la suite

echangeurs_Turcot

Plus de 50 organisations montréalaises demandent d’élargir les audiences publiques du BAPE à l’ensemble des projets de transport dans l’axe de l’autoroute Est-Ouest.

Montréal, le 11 mai 2009.

Alors que la ministre du Développement Durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP), Mme Line Beauchamp a annoncé la tenue d’une audience publique débutant ce soir sur la réfection du complexe Turcot, avant même le début de la période d’information et de consultation du dossier par le public, plus de 50 organisations montréalaises issues des secteurs économique, social, environnemental et de la santé[1] unissent leurs voix pour lui demander fficiellement de mandater le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) pour la tenue d’une audience publique élargie sur l’ensemble des projets de transport de l’axe de l’autoroute Est-Ouest), incluant les projets suivants :

– la reconstruction du complexe Turcot,

– la navette ferroviaire vers l’aéroport Montréal-Trudeau,

– les projets de tramway et de tram-train,

– la modernisation de la rue Notre-Dame,

– les projets de bonification des trains de banlieue

– le projet Viabus.

Dans la demande officielle qu’ils ont fait parvenir à la Ministre la semaine dernière, les groupes soutiennent que tous ces projets, qui sont portés soit par la Ville de Montréal, le Ministère des Transports du Québec (MTQ), Aéroports de Montréal (ADM), la Société des Transports de Montréal (STM) ou l’Agence métropolitaine de transport (AMT), constituent différentes solutions pour résoudre les problèmes de mobilité dans cet axe de transport.

Plusieurs de ces projets ont beaucoup de potentiel pour contribuer à l’atteinte des objectifs du plan de transport et d’urbanisme de la ville de Montréal, du plan de développement durable du MTQ, et du cadre d’aménagement et orientations gouvernementales de la région métropolitaine de Montréal du Ministère des affaires municipales, des régions et de l’occupation du territoire, à savoir le développement des transports collectifs et la réduction de l’utilisation de la voiture.

« Nous demandons à Madame Beauchamp de permettre à la Ville de Montréal, à ADM, à l’AMT et à la STM lors des audiences du BAPE de présenter à la population leurs projets de transport dans l’axe de l’autoroute Est-Ouest », explique Daniel Bouchard, responsable du dossier Transports au Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal). « Dans la mesure où le gouvernement du Québec souhaite investir plus de 3 milliards de dollars dans la modernisation de la rue Notre-Dame et la reconstruction du complexe Turcot mais qu’il ne dispose pas des fonds nécessaires pour réaliser tous les projets dans cet axe de transport, nous devons collectivement faire des choix visant à améliorer la mobilité des personnes et des marchandises tout en réduisant les émissions de polluants et de GES, la consommation d’énergie et d’espaces. »

Les organisations jugent en effet qu’il est totalement inacceptable que le gouvernement tienne des consultations publiques uniquement sur le projet de reconstruction du complexe Turcot sans tenir compte de l’ensemble des projets et de leurs impacts cumulés, et ce à tous les niveaux : sociaux, économiques et environnementaux. La coalition considère qu’il s’agit d’une approche biaisée visant à imposer les projets du MTQ au détriment des autres projets à l’étude.

Selon Pierre Morrissette, directeur général du Regroupement économique et social du Sud-Ouest (RESO), « le projet de réfection de l’échangeur Turcot offre pourtant une opportunité exceptionnelle de reconfigurer un espace de développement urbain permettant de redonner une meilleure qualité de vie à la population environnante, durement touchée et affectée par les infrastructures de transport de toutes sortes aménagées sur ce territoire au cours du siècle dernier, tout en assurant adéquatement le transport des personnes et des marchandises dans ce secteur névralgique de l’île de Montréal. Nous estimons qu’en 2009, ce sont les infrastructures qui doivent être conçues en fonction de nos besoins et de notre vision et que ce n’est pas à la ville et aux citoyens de s’adapter à ces dernières. »

Enfin, les groupes considèrent qu’une telle audience publique élargie est essentielle pour corriger certaines des lacunes identifiées par le Vérificateur général en permettant à la population de prendre connaissance de l’ensemble des projets routiers et de transports collectifs qui sont présentement à l’étude dans l’axe de l’autoroute Est-Ouest, d’évaluer leurs impacts cumulatifs et de se prononcer sur leur pertinence. Le résultat de cette consultation publique permettra à la Ville de Montréal, à l’AMT, à ADM à la STM et au MTQ d’établir une véritable vision intégrée et cohérente des transports et de l’aménagement pour l’axe Est-Ouest de Montréal.

-30-

Une copie de la lettre et un document sur les enjeux entourant la réfection du complexe Turcot sont disponibles sur : www.cremtl.qc.ca

Renseignements :

Leila Copti – CRE-Montréal 514.842.2890, poste 226 514.661.6134

Guy Biron – RESO 514.931.5737, poste 246

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :