–> Si on ne porte pas attention à quelque chose (comme un cycliste), on ne le voit pas !

Deux exemples spectaculaires d’un phénomène que les psychologues appellent la « cécité attentionnelle« , c’est-à-dire notre étonnante incapacité à voir quelque chose d’évident si on n’y porte pas attention. Et le plus beau dans les deux petits vidéos qui suivent basés sur ce phénomène, c’est qu’on s’en sert justement pour attirer l’attention sur les cyclistes urbains. Des cycliste malheureusement trop souvent invisibles pour les automobilistes qui pensent encore que la rue leur appartient et qu’ils ne doivent porter attention qu’aux autres « grosses boîtes de tôle » qui y circulent…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :